mardi 22 juin 2010

Préambule, éléments de biographie

Pour me contacter, cliquer sur l'image ! Désolée c'est en 
anglais, je vais changer le logiciel sous peu.

Je suis née à Alès en 48 d'un père dijonnais qui travaillait à l'Est -journaliste- et d'une mère cévenole, instit de St-Ambroix retournés depuis peu au "pays", du moins celui de Lydie qui après un an à Dijon ne s'y adaptait pas. C'est donc à 8 km de St-Ambroix où vivait ma grand-mère que nous habitions, à Clé où mon père travailla à la mine 8 ans. Peu après ma naissance, Lydie tomba gravement malade et ma grand-mère me recueillit jusqu'à 3 ans, âge auquel ma mère, guérie, me reprit, mais durant tout le temps que nous fûmes dans le midi, je retournais chez Marguerite toutes les vacances scolaires, jeudis et week end. J'avais 8 ans quand mes parents repartirent, mon père ayant repris son travail de journaliste qu'il quitta néanmoins, Lydie ne supportant ni le climat, ni l'exil ni la solitude -reporter spécial, il était toujours absent-. Ce fut Marseille qu'ils quittèrent 5 ans après avec la gêne financière qui y avait été leur lot pour St-Ambroix où il fonda une petite affaire qui devint tout de suite prospère. J'avais 16 ans et partis peu après en fac puis à Paris où je me mariai, eus 2 enfants et travaillai comme prof 25 ans. Bien qu'ayant hérité la maison familiale et une autre plus petite -louée à une "amie d'ami" pittoresque- je ne revins ensuite qu'à 58 ans après ma séparation avec Robin. D'abord à Anduze ville bénie, puis à St Ambroix où la petite maison se démolissait par les soins d'un promoteur dont le fils peu après devint maire [de "gauche" donc que je soutins malgré tout -et puis on n'est pas responsable de ses parents etc etc...-] C'est là que l'histoire à multiples rebondissements se situe.


 
Parce qu'il est des luttes triviales qui empêchent de se consacrer à d'autres, en voici une qui m'a amenée à une grève de la faim de 3 jours 2 fois de suite (19/8/10). Intéressante car le village, la famille, le quartier, unités de base de la société, leur image zoomée révèle pixel par pixel des trucages invisibles, son fonctionnement réel et général bien au delà d'un seul village; abus de pouvoir, clientélisme, harcèlement des plus faibles ou supposés tels, tentatives de division, solidarité, rétorsions, lâchetés etc. Le meilleur et le pire, le rire et les larmes. 


  Donc juste cette petite plaisanterie pour commencer. Une série de gags? Non, la réalité.


HARCÈLEMENT, KAFKA DANS UN VILLAGE CÉVENOL
ou le nécessaire contrôle ses contrôleurs

   A mon retour au pays, la mairie de mon village a exigé de moi 4000 € pour une facture d'eau de 2 mois d'une maison que je n'avais jamais habitée, dont il s'avérera que le compteur ne marchait pas, puis me l'avait coupé, c'est toujours le cas, j'ai juste un filet peine à jouir, et tenté d'en faire autant dans la maison où j'habite. L'autre par contre était vide car le père du maire actuel avait démoli la bâtisse adjacente et dans la foulée un peu la mienne et le haut mur mitoyen se décrochait sur un parking. Après un procès que je lui intentai, il avait dû la reconstruire. C'est alors que mon compte a été saisi. La nouvelle équipe avait été élue en raison de la gestion "aléatoire" de l'ancienne qu'elle prétendait assainir, mon cas constituant le top. L'ordre venait de la précédente mais son exécution, de l'actuelle et lorsque j'étais allée protester, je m'étais heurtée à plusieurs adjoints agressifs qui "ignoraient" l'affaire pourtant objet de plusieurs articles et me jetèrent fortement "cette facture sera payée un point c'est tout !" 

En désespoir de cause, éreintée par cette série*, je me suis résolue à la porter en place publique par une grève de la faim de 3 jours 2 fois de suite. Jusqu'à présent en vain si ce n'est que l'affaire est connue, ce qui était mon but principal. Par ailleurs une augmentation extraordinaire du prix de l'eau fut annulée à la suite d'un procès si bien que les gens ont été remboursés du trop perçu. Le 4/11/11 (voir le livre blog, lien)

*Il y eut aussi, intercalé, un épisode burlesque, un procès faena parallèle qui me fut intenté par un tiers ou plutôt un quart (!) en vain pour l'essentiel de ses revendications. Une d'entre elles visait à me faire ôter des livres déposés dans un couloir mitoyen pour faire une bibliothèque, en référé s'il vous plaît!
http://grevedelafaim2.blogspot.com

Et le journal-brut au jour le jour, égayé de tableaux érotiques, de cette expérience finalement intéressante...

http://aujourlejour2.blogspot.com  
Juin 2010, remanié en Nov 11 pour former un livre virtuel, le journal d'une grève de la faim au jour le jour. (Les autres blogs qui suivent n'étant qu'"historiques".)
http://aujourlejour4.blogspot.com 
juillet 2010 (brut)
http://aujourlejour5.blogspot.com
août 2010 (brut)


__________________________________________________________




Pour l'anniversaire d'Anna Politkovskaïa 
http://annapolitvovskaia.blogspot.com/  

Sur les roms, le blog-star, "samudaripen" (génocide en romani) 
http://tziganes2.blogspot.com
et, associé à celui-ci
http://desespoir3.blogspot.com  (sur le génocide des adivasis) et
http://ricetrac2.blogspot.com (les origines des rroms retrouvées par la langue.)

1 commentaire:

Arth a dit…

Une vie mouvementée comme toutes celles qui vivent pleinement leur vie. Bonne synthèse, digne d’une enseignante ;-), vous êtes une battante, c’est une qualité. Le robot fait ce qu’on lui dit, le mouton se laisse tondre, la personnalité humaine choisit sa vie et réalise ce qu’elle veut (donc en fait tout dépend de sa volonté). Renaître après une séparation, nous sommes heureusement hélas trop nombreux à vivre cette expérience douloureuse que j’ai vécu à 30 ans (décès de mon épouse), j’ai refais ma vie comme le lac asséchée reprend l’eau des premières pluies (mais pas qu’une fois). Faire revivre un lieu condamné à la peine de mort est un exploit qui mérite toutes mes félicitations, j’espère un jour pouvoir en faire autant. Merci pour l’exemple donné, un encouragement pour toutes les bonnes volontés.

Nombre total de pages vues

Qui êtes-vous ?

Ma photo
Editrice et auteur (HBL, "Paroles de femmes" et "L'actualité en blog" ou "Feu rouge clignotant") Site: http://larrive.blogspot.fr